L'agenda de mars


Quand mars bien mouillé sera,
bien des fruits tu cueilleras.


En mars, le temps n’est pas encore très stable. Giboulées, froid tardif, vents forts, mais aussi météo estivale peuvent se succéder. 

AU POTAGER

Après trois mois d’hiver rigoureux, la 1ère tâche du jardinier consite à affiner la terre pour préparer les semis de printemps. Commencez par un binage profond pour aérer la terre.

Si le temps le permet, vous pouvez commencer à semer les céleris, choux-fleurs, brocolis, petits pois, poireaux et autres fèves. Côté plantes aromatiques, la ciboulette, le persil et l’estragon peuvent aussi être semés.  Pour les carottes, les laitues de printemps, les radis et les navets, prévoyez un semis sous châssis. Plantez enfin les oignons, les échalotes, l'ail, les pommes de terre et les asperges.

AU JARDIN

Mars est un mois idéal pour les plantations. C’est aussi la période propice pour tailler les rosiers et la glycine. Les futurs massifs feront l’objet de toutes les attentions avec un apport d’engrais biologique. Plantez les bulbes les moins sensibles au froid comme les glaïeuls, les lys et autres hémérocalles.

La plantation des dahlias attendra fin mars, début avril. Les vivaces, comme les lupins et les roses trémières, trouveront place dans les massifs, les rocailles et les plates bandes. Côté gazon, préparez le sol en retirant tous les cailloux que la pluie a fait apparaître.Ratissez et on procédez à l’engazonnement début avril.

LA PLANTE DU MOIS : LE GLAIEUL

 

 

Avec sa longe tige aux fleurs groupées en épi vertical, le glaïeul fleurit entre juillet et septembre. Il aime une terre sablonneuse et un emplacement bien ensoleillé. Plantez les bulbes dès le mois de mars les enfouissant à 10 cm de profondeur. Espaçez-les de 15 cm les uns des autres.

LE BON GESTE

Éviter l'utilisation de produits chimiques en binant régulièrement le sol : vous éviterez ainsi la prolifération des mauvaises herbes.