L'agenda de décembre

Jardin en décembre Jardin en décembre


  • paillez et protégez tout ce qui reste en terre
  • élaguez, taillez, coupez les branches mortes et abîmées
  • par temps de neige, évitez de marcher sur la pelouse et retirez la neige des branches pour éviter d'avoir trop de poids

AU POTAGER

La récolte des derniers légumes de saison se termine (épinards, poireaux, mâche, choux). Une astuce pour les conserver : placez-les dans un silo, ou une tranchée orientée vers le nord. Attention toutefois à l’humidité et aux rongeurs. Certains légumes comme les carottes, les betteraves rouges, les navets, les céleris raves se conservent très bien à l’abri dans le sable.

Côté entretien, il faut terminer de protéger les plantations contre le gel à l’aide de cloches en verre, de tunnels en plastique et de paillis. 

AU JARDIN

Les arbres et arbustes réclament toute l’attention du jardinier : c’est le moment d’élaguer, de tailler, de couper les branches mortes ou abimés. Il faut également veiller à retirer la neige des branches pour éviter qu’elles ne plient sous le poids.

Du côté des fleurs, priorité à la protection des vivaces et des bulbes en terre contre l’humidité. Les bulbes de printemps peuvent encore être plantés jusqu’au 15 décembre.

Pour préserver votre pelouse, évitez de marcher dessus lorsqu’elle est enneigée. Attention également au sel utilisé pour déneiger les allées : il est très agressif pour votre gazon.

LA PLANTE DU MOIS : LE NOISETIER

Le noisetier est un arbre rustique qui pousse quelque soit la composition du terrain (même calcaire) et le type de climat. Cette plante est présente dans les bois, les haies et les jardins.
L'arbre forme une touffe de 10 à 12 branches pouvant atteindre 3 à 4 m de haut. Son port buissonnant apporte une bonne protection contre le vent.

L'arbre est en fleurs de janvier à mars en fonction des variétés et du climat. Les fleurs mâles forment des chatons jaunâtres d’environ 6 cm, et les fleurs femelles se présentent sous forme d’épis dressés. Cependant le noisetier est « autostérile ». D’autres noisetiers à proximité sont donc nécessaires pour récolter ses fruits.

La noisette est en effet un akène c’est-à-dire un fruit avec une seule graine. Les noisettes se récoltent en septembre et en octobre. Les fruits sont sensibles aux pucerons et aux balanins des noisettes : petits vers se nourrissant des noisettes. Pour préserver votre récolte, il suffit de répandre de la glue autour du pied de l’arbre : les vers ne pourront plus y grimper.

Le saviez-vous ?
  • Le premier producteur et exportateur mondial de noisettes est la Turquie.
  • Les racines du noisetier vivent en symbiose avec des champignons, notamment la truffe (même si le chêne est plus souvent utilisé pour la culture des truffes).
  • Les branches souples servent aux sourciers pour détecter la présence de l'eau.

LE BON GESTE

Utilisez les cendres de votre cheminée ! Riches en oligoéléments et en potasse, elles constitueront un engrais naturel idéal pour vos massifs et vos arbres fruitiers. Pour cela vous pouvez soit placer les cendres directement au pied de vos plantations, soit les verser dans votre composteur.

Le saviez-vous ?
En plaçant de la cendre au pied de vos rosiers, vous obtiendrez des fleurs plus colorées.