Installer un portique de balançoire

Installer un portique de balançoire

Qu’ils soient en bois ou en métal, les portiques de jeux rencontrent toujours un franc succès auprès des enfants. Ces structures supportant des balançoires et d'autres agrès sont soumises à rude épreuve. Outre leur montage, deux critères essentiels sont à prendre en compte pour assurer stabilité et sécurité : le choix de l'emplacement en priorité et le mode de fixation. Le but : qu’elles soient solidement arrimées au sol.

Difficulté : Accessible. Outils et matériaux nécessaires :
  • mètre
  • pelle
  • ciment
  • bétonnière (éventuellement)
  • Ou cailloux et terre

Un portique sécurisé

Un portique sécurisé Un portique sécurisé
  • Tout d'abord, assurez-vous de choisir dans votre jardin un emplacement suffisamment grand pour accueillir votre portique. Évitez si possible les espaces de terrain légèrement en pente ou bosselés qui nuiront à la stabilité ou vous demanderont des travaux supplémentaires pour niveler le sol.
  • Instaurez une marge de sécurité. Faites bien attention à ce que votre futur portique avec balançoire ne soit pas à moins de deux mètres d’un obstacle dangereux comme par exemple un mur, un arbre, un grillage ou un fossé.
  • Enfin, afin de limiter les dégâts en cas de chute, sachez qu'un portique doit être installé de préférence sur de l’herbe ou du sable meuble et non sur un sol dur, type dalle de ciment, ou caillouteux.

Sceller son portique

Sceller son portique Sceller son portique
  • La méthode la plus sûre pour fixer votre portique de jeux reste celle consistant à ancrer ses pieds dans du béton.
  • Commencez par déballer le portique puis assemblez ses différents éléments, en suivant à la lettre votre notice de montage.
  • Préinstallez votre portique à blanc sur son emplacement définitif puis marquez le sol au niveau des ses quatre pieds.
  • Creusez ensuite quatre trous d’environ 45 cm de profondeur et d’une quinzaine de centimètres de diamètre, au niveau des marques.
  • Réalisez un béton à consistance dure, sans trop d’eau, puis coulez-le dans les trous.
  • Glissez les pieds du portique immédiatement dans le béton frais si vous souhaitez les noyer. S'ils disposent d'un système de fixation escamotable, veillez à ne pas dépasser le niveau des fixations.
  • Faites preuve de patience et attendez un petit mois, le temps que le béton soit parfaitement sec, avant d'inaugurer votre portique.

Enterrer son portique

portique de balançoire portique de balançoire
  • Si la perspective de couler du béton vous rebute, il est toujours possible d’enterrer solidement les pieds du portique.
  • Reprenez les étapes décrites précédemment jusqu’au marquage au sol.
  • Préparez quatre trous d’environ 50 cm de profondeur et 20 cm de largeur, enfoncez les pieds du portique au fond de chacun et calez-les en comblant les trous avec des grosses pierres et de la terre. Si possible, damez la terre lors du remplissage et après, vous assurerez ainsi une tenue optimale à l'ensemble.

Dernière mise à jour : vendredi 16 septembre 2011 09:00:34