Monter un mur en parpaings

Monter un mur en parpaings

La réalisation d’un mur en parpaing est un travail de maçonnerie qui requiert une certaine maîtrise. C’est un projet qui demande à être murement réfléchi : avant de passer à l’action, il vous faut au préalable choisir le type de parpaings à utiliser et creuser des fondations adaptées. Il est aussi recommandé de surveiller la météo car il n’est pas envisageable de monter votre mur sous la pluie.

Difficulté : Élevée. 

Outils et matériaux nécessaires :

  • mortier
  • parpaings
  • piquets en bois (d'environ 60 cm de long)
  • cordeaux
  • massette
  • meuleuse électrique
  • auge et taloche de maçon
  • équerre maçon
  • règle de maçon
  • niveau à bulle
  • fil à plomb
  • truelle
  • truelle à joint

Préparation des matériaux

  • Avant tout, assurez-vous d’avoir assez de parpaings pour monter la totalité de votre mur.
  • Dans votre calcul, prévoyez les coupes. Lors du montage d’un mur, il n’est pas rare d’avoir à couper plusieurs parpaings pour les adapter à la bonne taille. Pour ce faire, utilisez une meuleuse.
  • Gâchez votre mortier.

Préparation de la surface

  • Afin de prendre des repères, il est fortement conseillé d’installer des cordeaux bien droits et tous de même hauteur, le long des fondations. Ils vous serviront ainsi de guide lorsque vous poserez vos parpaings.
  • Pour assembler la première rangée de votre mur, commencez par étaler à la truelle une couche de mortier d’environ 3 cm d’épaisseur sur la semelle de vos fondations.

Installation de la première rangée

  • Posez le premier parpaing à une des extrémités des fondations. Positionnez-le en vous aidant du cordeau de façon à ce qu’il lui soit bien parallèle, puis appuyez dessus afin qu’il s’enfonce suffisamment dans le mortier.
  • Passez ensuite au reste de la rangée, en positionnant les parpaings de façon à laisser un petit écart entre chaque. Ceux-ci sont nécessaires à la réalisation des joints verticaux.
  • Enfoncez les parpaings dans le mortier, au fur et à mesure, en vous assurant régulièrement qu’ils soient bien horizontaux avec le niveau à bulle.
  • Réalisez ensuite le joint entre chaque parpaing en remplissant à la truelle l’espace entre les parpaings avec du mortier. N’hésitez pas à bien tasser le mortier avec le plat de la truelle.

Installations des autres rangées

  • Toujours à la truelle, déposez une couche de mortier sur le haut des parpaings de la première rangée puis procédez à la pose des parpaings. Pensez alors à intercaler les blocs de parpaing afin qu’un parpaing d’une rangée chevauche deux parpaings de la rangée inférieure.
  • Assurez-vous régulièrement que vos parpaings soient bien horizontaux avec le niveau à bulle et continuez ainsi pour les autres rangées.
  • Au fur et à mesure de votre progression, éliminez les coulures de mortier avec votre truelle.
  • Enfin, vérifiez de temps en temps l'aplomb de votre mur avec un fil à plomb.

Dernière mise à jour : mercredi 05 octobre 2011 14:00:20