Peindre sa facade

Peindre sa facade

Il existe de nombreuses peintures pour recouvrir et protéger votre façade. Pour faire votre choix, il vous faut prendre en compte aussi bien des critères esthétiques que des critères pratiques. En effet, la couleur ne sera pas le seul élément conditionnant le résultat, l'adéquation entre le type de peinture, le matériau du mur et son état entreront fortement en ligne de compte.

Difficulté : moyenne.

Mur en bon état

Si, après inspection, votre façade extérieure s'avère être en bon état, vous avez le choix et pouvez tout à fait opter pour une simple peinture acrylique monocouche. Relativement facile à mettre en œuvre, la peinture acrylique mono-couche est un choix de peinture qui vous fera profiter d'un très bon rapport qualité-prix. Autre avantage, elle offre une longue durée de vie et une gamme étendue de finitions allant de la finition lisse à la finition « crépi ». Si vous êtes sensibles à l'argument écologique, vous pouvez également opter pour une peinture minérale pour façade. Ces peintures conviennent pour la plupart des façades, vous pouvez les utiliser pour recouvrir un enduit ou les appliquer directement sur un mur en brique ou en béton. L'investissement est un peu plus important, mais ces peintures conservent l'avantage d'une bonne tenue dans le temps et résistent bien aux intempéries tout en réduisant l'impact écologique de votre maison sur l'environnement.

Mur avec des fissures ou poreux

Dans le cas de murs de façade fissurés ou poreux, le mieux est généralement de recourir à l'usage d'une peinture hydropliolite monocouche. Une petite précaution toutefois, avant d'investir dans l'achat de plusieurs litres de monocouche: faites au préalable un essai sur une petite zone peu visible afin de bien vous assurer qu'elle « accroche » au mur. En effet, il peut arriver que l'usage d'une monocouche soit insuffisant et qu'il vous faille plutôt opter pour une bicouche. Ce type de peinture, qu'elle soit mono ou bicouche vous offrira tout comme les acryliques, une finition lisse ou crépi.

Mur abîmé ou humide

Dans le cas d'un mur en mauvais état ou humide, les peintures peuvent avoir tendance à s'écailler. C'est pourquoi il est préférable d'opter pour un type de peinture qui possède une haute tolérance aux pluies et aux intempéries. Privilégiez pour cela les peintures pliolites monocouche. Celles-ci disposent d'une finition lisse uniquement, mais possèdent l'avantage d'être autonettoyantes.

Climat difficile

Si vous habitez dans une région au climat particulièrement difficile, vos façades soumises à rude épreuve doivent impérativement bénéficier d'une peinture siloxane. Très solide, elle résiste bien aux intempéries et reste recommandée pour les zones humides. Ce type de peinture présente une excellente tenue dans le temps et, tout comme les peintures pliolites, s'auto-nettoie avec la pluie. De plus, elle vous assurera une bonne résistance aux rayons du soleil grâce à sa protection UV.

Dernière mise à jour : jeudi 15 décembre 2011 09:52:43